Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

L'empathie amputée

Aller en bas

L'empathie amputée

Message  Faubert Patrice le Dim 11 Fév - 16:19

" Oui, hélas, de plus en plus rares sont les soignants et les soignantes qui font leur travail avec humanité, avec empathie, et par conviction, la grande majorité pourrait aussi bien vendre des pommes de terre "

Tara Nikolitch et Fred

Oui, la seule conviction
C'est surtout le pognon
Surtout dans les grandes villes
Et Paris Île-de-France, cela n'est que de la bile
Certes, Paris, c'est bien pour la chirurgie
Pour la bouffe aussi
Mais pour tout le reste
Paris ou les grandes villes, c'est la sieste
Et l'on traite toute maladie
Finalement, par le plus grand mépris
Du soin infirmier à la kinésithérapie
Foutage de gueule
Votre carte vitale empruntée, l'on vous dégueule
En France
Il ne fait pas bon être malade ou handicapé
En Allemagne, déjà un peu plus d'humanité
La France
Est historiquement un pays de racistes et de fascistes, vous me direz !
Car c'est en France
Cela devrait être une évidence
Que la théorie raciale est née
Que la théorie fasciste fut pêchée
Mais attention
Tous les fascistes ne sont pas forcément des cons
Tous les cons ne sont pas forcément des fascistes
Mais les bons français et bonnes françaises
Des clones décérébrés, du capital, toujours à l'aise
Hélas, partout sont leurs braises
Surtout une engeance qui domine et qui mal baise
Et c'est par cette majorité
Et c'est par cette stupidité
Que notre espèce est finalement condamnée
Une sorte de mur de Kardashev
Surpopulation et industrialisation
Toute une contre-révolution
Pour que toute raison s'achève
Et à propos du racisme
Et à propos du fascisme
Fascisme pas toujours antisémite
Comme le fascisme espagnol ou italien, donc aussi sous le franquisme
Se méfier du mythe
En Espagne, les juifs séfarades, bien accueillis
Jusqu'en 1492, puis ils en furent expulsés, du paradoxe infini
Pour en 1931, le retour, la réintégration
Mais beaucoup de juifs et de juives furent de la réaction
Et il faut bien admettre, qu'au fond
Ce furent surtout les français et les allemands
Qui furent donc xénophobes, l'Histoire, en est l'évident !
Et donc, les séfarades
De l'Espagne, même teinture, même grade
Même cuisine, même nourriture
Toute une commune culture
La Shoah, cette catastrophe, en hébreu
De la technologie qui ne peut s'arrêter, c'est pas mieux
D'aujourd'hui, sorte de symbolique Shoah
C'est peut-être bien cela
De la vitesse, de la vitesse
Et toute communication humaine en détresse
Il faut tout faire vite
Plus le temps de se parler
Plus le temps de s'écouter
La vitesse, la vitesse, nouveau rite
De l'hyperloop
Et la relation que l'on loupe
Train supersonique
Communication supersonique
De l'innovation technologique
Pour une humanité de moins en moins empathique
Du transport à sustentation magnétique
Toute une proportionnalité
Qui n'est pas du théorème d'indécidabilité
Tout un crétinisme à grande vitesse au pouvoir
Cela commence à se voir
Et surtout à se faire savoir
Du véhicule connecté
Avec tout un environnement interconnecté !
Mais, de l'une à l'autre, chaque époque
Des monstruosités sans équivoque
Et voici, l'ère de la post-humanité
De toute une inhumanité technologisée
Déjà, autrefois
De tout, il était une fois
Des constructeurs automobiles
Contre les transports en commun, politique habile
Petit petit
Cependant, il en fut le plus souvent ainsi
Tout référent se perdant
Tout savoir-faire se perdant
Pourtant, il suffirait
Si toute la pauvreté s'unissait
Si les cosaques de l'anarchie revenaient
Prendre le monde d'assaut
Renverser tout son faux
Abolir toutes les insanités
Rendre au monde un peu d'humanité
Mais de génération en génération
Tout un conditionnement de lobotomisation
Toute une obsolescence de l'intelligence programmée
Avec des métiers exercés sans aucune passion
Avec des professions pratiquées sans aucune conviction
D'ailleurs
L'on peut dire que maintenant
Plus que des fascistes, réactionnaires sont la plupart des gens
Plus que bêtes et méchants
Les gens sont surtout indifférents
Et c'est après moi le déluge
Du comportement, la principale luge !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http:// patrice.faubert.over-blog.com/) Pat dit l'invité sur " hiway index "




Faubert Patrice

Messages : 1141
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum