Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

La société du plagiat compilateur

Aller en bas

La société du plagiat compilateur

Message  Faubert Patrice le Mar 13 Mar - 1:25

" Aujourd'hui nous connaissons les protéines de la synapse, en 2011 lorsque nous avons défini toutes les protéines synaptiques chez l'homme, nous avons découvert à notre grande surprise, qu'il y a des mutations génétiques qui sont responsables de plus de 130 maladies mentales et qui codent les protéines synaptiques et les machines moléculaires. Et lorsque ces mutations altèrent la fonction des gènes, elles altèrent aussi la fonction des protéines et des machines moléculaires, ce qui génère ces 130 maladies mentales "

Professeur Seth Grant ( biologiste moléculaire )

Certes, mais c'est encore l'environnement
Qui sur les gènes sera l'imprimant
Je l'ai déjà dit et écrit
La prétendue non-violence est une supercherie
La prétendue non-violence est une fumisterie
Car sous le capital, tout est violence
C'est même la principale cadence
Rien qu'à la naissance
Alors
Que nous pourrions naître et sourire
Haptonomie libertaire sans aucune ire
Le capital est un cloaque
Et ainsi à la naissance, une paire de claques
Toute éducation ou presque y est tarée
Cependant, tout s'apprenant, tout pourrait changer
Et à partir du berceau
L'on peut faire des éveillés ou des idiots
L'on peut faire des gentilles et des gentils
Le conditionnement le permet, c'est ainsi
L'on peut faire des méchantes et des méchants
Rien n'est de choix, tout est imposé, finalement
Là où il y a de l'argent
Les rapports entre les gens, sont violents
La violence contre soi
La violence contre les autres
La plupart des gens
Se regardent avec indifférence
Encore une forme de violence
La plupart des gens
Se regardent mal
Surtout, si l'on est une marginale ou un marginal
Encore une autre forme de violence !
Nous sommes
Toutes et tous dans la violence
Et à des degrés divers, voilà bien une évidence
Sauf pour la fausse conscience
La pensée séparée de toutes les confidences
Et à la vérité
Nous ne pouvons, plus que jamais, nous supporter
Forcément
Quand l'autre est soi un rival ou une rivale
Quand l'autre est un possible ennemi ou une possible ennemie
Car, c'est la compétition
Car, c'est la comparaison
Car, surtout, c'est la fragmentation
Tout un monde de séparation
Tout ceci pouvant se nommer comme émulation
Car, c'est la hiérarchie
Car, c'est l'autorité
Délation généralisée
Notation encouragée
Quand tout doit se noter
Quand tout doit se dénoncer
Avec toute une méchanceté affirmée
Avec de la méchanceté sublimée
De la gentillesse éculée
De la gentillesse moquée
Extension de la méchanceté
Méchanceté de l'extension
Au tout nazifié
Au tout fascisé
Au tout réifié
Notre présente société mérite t-elle d'être sauvée ?
Non, et elle fait tout pour crever !
Elle le cherche bien
Elle le mérite bien !
Tout est devenu dégueulasse
Au tout rapport rapace
Aucune chaleur, de la glace
Le capital, c'est la Gestapo permanente
Le capital, tout y est approbation démente
Encore plus de fous et de folles
Tout s'y prête, tout s'y colle
Nous sommes notre Île de Pâques
Découverte par accident, en vrac
Sans doute par des polynésiens
Sans carte, ni boussole, mais le pied marin
Déjà le catamaran
Cent à cent cinquante personnes, c'est pas du flan
De la navigation astronomique
Du repère de l'eau, du nuage, évitant le tragique
La planète Terre est finalement assez petite
Certes, du système solaire, c'est la pépite
Nous sommes de nos jours comme les Rapanuis
Du Moaï en tuf au tout industrie
Nouvelles peintures corporelles
Nouveaux rituels
Ancêtres divinisés, du dialogue aux vivantes et vivants
La télévision, le cinéma, la radio, l'internet, c'est plus récent
Tout produit de l'oubli
Tout produit de l'entropie
Tout commence et tout finit
Rien ne commence et rien ne finit
Avec ou sans exobiologie
Quand nous donne des leçons, la fourmi
Chemins optimaux, adaptation infinie !
La fourmi
Un million de neurones
Cent mille connexions
Pour l'application de l'algorithme d'optimisation
Par exemple, contre les embouteillages, une vraie fascination
Mais
Ancien myrmécologue amateur
Quand l'étude des fourmis suffisait à mon bonheur
75 pour cent de proximité génétique entre fourmis
D'une même colonie
50 pour cent de proximité génétique pour les humains
Entre frères et soeurs
Cela n'est pas pour autant que l'on s'entend
Au niveau entente, les fourmis, si, justement
Mais, chez homo sapiens, homo sapienne, l'environnement
Est toujours, définissant
Et beaucoup de gens
Ont pu, pourraient, peuvent, pourront
Dire ou écrire les mêmes choses
Et beaucoup de gens
Ont pu, pourraient, peuvent, pourront
Penser ou faire les mêmes choses
Ainsi, d'une façon l'autre, tout est plagiat
Volontaire ou involontaire, c'est inévitable, voilà
Et cela, sans jamais le savoir
Et cela, sans jamais le croire
De tout ce fatras, passé, présent, futur
Par le jeu des probabilités
Des notables et des célébrités
Quelle blague, vraiment, il faut oser
Une seule solution, la masturbation
Pardon, une seule solution, la révolution !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "



Faubert Patrice

Messages : 1070
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum