Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Déstabilisation, infiltration, intoxication

Aller en bas

Déstabilisation, infiltration, intoxication

Message  Faubert Patrice le Ven 18 Mai - 1:59

2018
Prisons françaises
70367 personnes incarcérées
Et la comparution immédiate pour ne rien arranger
Mais il faut que toute réalité se taise
En prison, l'on y déprime, l'on s'y tue
Du désespoir de déréliction, de la braise
Jamais, la prison, ne fait sa mue
En vérité, il faudrait l'abolir
Avec cette inhumanité, enfin, en finir
Seule
Une société sans aucune prison
Serait effectivement une société de raison
Mais comme dehors les murs, c'est aussi une prison
Où chacune est sa matonne, où chacun est son maton
L'on y déprime aussi, l'on s'y tue aussi, l'on y perd la raison
Tout être humain devrait être pris en considération
Cela ne devrait souffrir aucune exception
Mais pour cela, attention
Contraception, avortement, stérilisation
STOP, à la surpopulation
Il faut une grève de l'enfantement
La femme protestant ainsi, contre la guerre, contre ce monde d'argent
Or donc, pour en revenir aux effroyables prisons
Quelconque
N'est pas la comparaison
La capacité du pénitentiaire français
C'est 59459 places, l'on cérébralise, de suite, le méfait
Un taux d'occupation de 118 pour cent
C'est là un constat bien alarmant
Et qui vole un pain va en prison
Et qui vole le contribuable va au palais Bourbon
Sans compter
Toutes les prisons intérieures
Plus nombreuses que les prisons extérieures
D'aucunes et d'aucuns
Pensant que d'aucunes et d'aucuns
Ont des vies de merde
Mais dans une société de merde
Toutes les vies, pauvres ou riches, sont de la merde
Cela est tempéré
Bien plus que compensé
Mais riches ou pauvres, la merde est bien emballée !
Pour cela
Il y a les voitures et les voyages
Il y a toutes les religions
Il y a toutes les idéologies
Il y a la sexualité
Mais ça, de moins en moins, faut pas rêver
Il y a Internet et les livres
Mais surtout, donc, la radio et la télévision
Le reste étant pour une population plus privilégiée
Avec même sa petite ou grande maison
Cela change la mentalité
L'accès à la propriété
Faîtes de vos esclaves salariés
Ou d'ailleurs pas salariés
Car l'on peut aussi, hériter
Une classe de propriétaires
Qui deviendra très rapidement, très réactionnaire
Et donc absolument tout cela
Pour oublier
Que nous ne communiquons, vraiment, jamais
Ou si superficiellement
Pour oublier
Que nous ne nous regardons, vraiment, jamais
Ou si rapidement
Pour oublier
Que nous ne nous écoutons, vraiment, jamais
Ou en faisant semblant
Et même quand nous sexons
Car c'est ainsi que nous nous récompensons
Plus que, contrairement aux bonobos, nous nous réconcilions
Et c'est surtout, à deux, une sorte de masturbation
Le contraire devenant presque une exception
Finalement
Le capital ou autre dénomination
Est une déstabilisation
Est une infiltration
Est une intoxication
Un peu comme pendant la guerre d'Algérie
L'on ne sait plus qui est qui
L'ennemi devient un ami
L'ami devient un ennemi
Quand en plein soleil, il est minuit
Et d'après Oxfam international
Connaissant bien les rouages du capital
La France est le pays le plus brillant du capital
Devant même les Anglo-Saxons
67 pour cent des bénéfices vont aux actionnaires, ainsi font, font
27 pour cent pour l'investissement
Et bien sûr, 5 pour cent, seulement
Pour le personnel salarié
De tous les pays et donc du marché
C'est le meilleur rendement au tout capitalisé !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "






Faubert Patrice

Messages : 1112
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum