Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Orthométrie succincte

Aller en bas

Orthométrie succincte

Message  Faubert Patrice le Dim 3 Juin - 0:39

" La philosophie m'aura aidé à théoriser mes malaises, à les transposer en formules, à en trouver l'équivalent, abstrait, conventionnel, quelconque, à les vider, à les appauvrir, à me les rendre supportables... "

E.M Cioran ( Cahiers, 1957 - 1972 ) Ed : Gallimard

Au moins
Mamoudou Gassama, un malien
Qui grimpa quatre étages, ô témérité
Pour un enfant, qui dans le vide, allait chuter
Et qui réussit à le sauver
D'ailleurs, un sacré athlète
Sa bonté, sur un coup de tête
Donc
En principe, ce migrant
Lui, peut-être, trouvera un digne logement
Ce qui devrait être le cas
Pour toute migrante et tout migrant, mais rien de cela
La plupart des gens
Avec une xénophobie de conditionnement
Et ils ont donc le besoin d'un cas comme cela
Ce qui en dit long, oh là là, comme dirait Tara
Pour prendre un peu
Mais l'automatisme conceptuel reviendra sous peu
La conscience du phénomène humain
De toutes choses, cela devrait être le UN
Toute femme en valant une autre
Tout homme en valant un autre
Mais le capital entrave toute expression d'humanité
Mais le capital entrave toute expression de solidarité !
Et l'humanité empêchée
Anesthésiée par diverses autorités
La compétition
La comparaison
La hiérarchie
La jalousie
La rivalité
La domination
La fragmentation
La pensée de la séparation
L'humanité ne peut jamais vraiment s'exprimer
Car elle a des fers aux pieds
Ce qui est justement bien dissimulé
C'est qu'en Mai 68
Se parler, l'on a enfin osé
Surtout pour la sexualité
Qui dans un placard était enfermée
Mais en ce domaine
De bien des gens à la peine
C'est surtout le milieu étudiant
Qui put en profiter un peu, forcément
Couilles en rut
Néanmoins, sans vouloir marquer des buts
Des corps à découvrir
Dans le respect et sans aucunement médire
Tout est d'ailleurs toujours d'actualité
Car tout a totalement régressé
Malgré ou à cause de la pornographie
Car, c'est bien la misère sexuelle qu'elle authentifie !
Pas besoin, même
De la pensée orthométrique
Survolant à vol d'oiseau, l'univers économique
De tout un renoncement académique
Certes
Des gens croient y trouver leur intérêt
Dominants et dominantes, des niais et des niaises
Sur une courte unité de temps
Toute rationalité, de ce fait, sacrifiant
Avec la nuisance de tout produit marchand
Ainsi
Des climatiseurs
Qui pour refroidir leurs utilisatrices et leurs utilisateurs
Réchauffent implacablement le climat
Et, c'est effroyable, car il y a
Six cent millions de climatiseurs dans le monde
Et il y en aura, à moins d'une fronde
Dix fois plus, dans quelques décennies
Et la surpopulation chinoise s'y met aussi
Ainsi, au niveau des armées
Mais là, la Chine peut nous en remontrer
France
520 euros par an et par personne
Chine
80 euros par an et par personne !
Mais nous ne nous souvenons de rien
Comme par exemple du Dévonien
420 millions d'années, c'est trop trop loin
Quand des champignons Prototaxites
En fait, un mélange amalgamiste
Mais nous ne souvenons de rien
Pas plus de ces champignons
Si j'ose la comparaison, que de nos anciennes manifestations
Aucun souvenir, de la fin du Crétacé
La planète Terre devenue du compost pour les champignons
D'une époque géologique
D'une époque politique
TOUT, très vite oublié
Nonobstant
Notre vraie matrice surgit du champignon
On le respire partout, ô l'immense ramification
Mais de toutes les choses du passé
Mais de toutes les histoires écoulées
Mais de tous les faits oubliés
Des guerres, des paix qui préparent des guerres, des assassinats
Des tortures, des injustices, des inégalités, du mendiant au roi
Du sage, de l'ignoble, de l'ingrat
En quelque chose, difficile de n'avoir pas la foi
De tous les siècles, de tous les millénaires
De la ténèbre infinie et de l'éternelle lumière
Nous sommes les enfants, nous sommes les produits
Nous en sommes irradiés, c'est ainsi
Cheminant dans notre propre temps
D'un être humain l'autre, s'éloignant
Sept milliards de téléphones mobiles, cependant
Et les champs électromagnétiques, nous inondant !

Patrice Faubert ( 2018 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "

Faubert Patrice

Messages : 1069
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum