Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 3 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 3 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Paraphysique de domination/scotomisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paraphysique de domination/scotomisation

Message  Faubert Patrice le Lun 5 Jan - 23:17

L'Histoire
Cache tout dans des placards
Même si tout se sait tôt ou tard
Comme en France
La guerre cela se finance
La guerre des années 1940, une offense
Un tiers de l'effort de guerre allemand
Par jour, 400 millions de francs
C'était l'Etat français qui payait
Rien à faire, ce sont des faits
Les allemands qui occupaient
Les allemands qui buvaient
Le vin, le champagne français
Ce sont des allemands qui administraient
Avec la complicité de collaborateurs français
Une autre opération rouge
Comme jadis dans les tranchées
Pour que les soldats bougent
C'est plus facile le cerveau alcoolisé
Et c'est sans y penser
Que l'on va se faire tuer !
Pour la plupart des gens
Sur l'ensemble de la planète Terre, s'entend
La vie c'est comme en Mordovie
Les prisons terrifiantes de la Russie
Et même encore aujourd'hui
Toujours les camps staliniens
Qui furent là dès les années vingt
Des colonies où l'on torture
Où l'être humain est pris comme une ordure
Par des matons psychopathes
Par des matons matraques
Meurtres, viols, tortures
Et des familles rackettées
Pour que le proche ne soit plus maltraité
Au moins un prisonnier sur dix
Est ainsi anéanti, c'est son fixe
Sans compter le tabassage préventif
Et sans le moindre motif
70.000 personnes, au minimum, la torture en goulag
Et sur cette page, je le tague
Staline copule Poutine
C'est la même vermine !
Pourtant
La prison c'est toujours horrible
Comme en France, horreur indicible
Et cependant
Des gens y mangent mieux
Des gens y dorment mieux
Que chez elles ou chez eux
L'extrême misère fait des envieux
Quand la pauvreté
De faim ou de froid, fait crever
Quand il faut faire les poubelles
La misère extrême n'est jamais belle
Trouver un éventuel abri
Jamais tranquille, le permanent souci
Ainsi, la prison ne fait presque plus peur
Quand dehors c'est pire terreur
La misère aussi
Peut avoir une hiérarchie
Et personne ne peut en faire fi !
Car
Je suis/tu es
Nous sommes/vous êtes
Ils et elles sont
L'assassin et l'assassiné
L'ingénieur et l'ouvrier
La victime et le bourreau
Le patron et le tombeau
L'exploiteur et l'exploité
Le dominant et le dominé
Car je suis/tu es
Nous sommes/vous êtes
Ils et elles sont
Toutes les possibilités
Comme le cerveau est conditionné
Et voici feu ( 1913-1978 ) Marcel Bascoulard
Dessinateur, poète, fameux clochard
De Bourges, il fut la vraie personnalité
Mais par un coquillard, il fut étranglé !
La propagande du fascisme libéral
Qui veut gommer toutes les luttes sociales
Elle fait si fort
Que c'est comme en Corée du Nord
Cela n'est pas l'insurrection qui vient
Certes, je le voudrais bien
Mais c'est le fascisme qui monte, qui vient
De fait, il était déjà là, il revient !
Comme les prix qui augmentent tout seuls
Cela n'est pas de l'économie
Mais un prix qui serait d'autonomie
La propagande est toujours veule
Information nulle part
Propagande partout
Mensonges et canulars
Tout est aux mains des folles et des fous
Et tout serait une question de chance
Mais c'est quoi la chance ?
C'est plus la lutte des classes
Par contre c'est toujours la race
C'est plus la richesse
Qui fait l'inégalité
C'est plus la pauvreté
Qui fait la maladie, la vie gâchée
C'est la chance, nous dit la propagande
La propagande va toujours en bande
Elle nous tait, c'est notre laisse !
Pourtant, l'ouvrier
Meurt bien avant le patron
C'est de la malchance
Les produits toxiques
Sont partout qui nous intoxiquent
Pure malchance nous dit la propagande
La propagande fait fort
C'est comme en Corée du Nord
Il n'y a pas d'information
Il n'y a que de la propagande
Le moindre mal
C'est d'être son propre journal
Car chaque pays
A sa propre tyrannie
Avec sa ploutocratie et son oligarchie
Et chaque pays
Dénonce la tyrannie des autres pays
Comme tout est pareil
Dans les têtes le même soleil
Ce que l'on reproche à autrui
Autrui peut nous le reprocher
Tu es ce que tu me reproches
Je suis ce que je te reproche
Dans nos têtes tout est boche
Nous nous faisons les poches
Mais c'est la même case que l'on coche
Et même si nous ne pouvons pas le croire
En tous domaines, nous sommes nos miroirs !
Le fascisme s'apprend à l'école, à l'usine, au sport, au bureau
Ses racines ne sont jamais arrachées, forcément, c'est notre terreau
Et de multiples grilles toujours renouvelées
La grille catholique intégriste
La grille orthodoxe marxiste
La grille marxiste léniniste
Façon Indymedia Germany, conformiste et rigoriste
La grille nationaliste
La grille populiste fasciste
La grille gauchiste
La grille séparatiste ou régionaliste
C'est à dire le capitalisme
La grille ceci ou cela
Les infectes prisons que voilà
Et des réponses pour toutes les questions
Les " Témoins de Jéhovah " aussi le font !
La propagande ? Un exemple banal !
A mettre dans un bocal
Faire peur avec l'araignée banane
Par des journalistes qui sont des ânes
L'araignée est craintive et peu vindicative
Et cela n'était pas Phoneutria nigriventer, l'araignée banane
Mais Heteropoda venatoria, la babouk, pour l'humain, inoffensive !
Ainsi
Toute information spectaculaire
N'est jamais ni tout à fait la même
N'est jamais tout à fait une autre
Tout en restant de la domination spectaculaire
Il faut que tout semble nôtre !
C'est là la phase du spectaculaire intégré
Où tout ce qui unit le séparé
Ne peut-être uni que dans le séparé
C'est l'actrice courtisane
Avec un président de la République, qui cancane
C'est la femme journaliste
Avec un ministre forcément capitaliste
C'est l'ancien terroriste repenti
Qui dans un livre raconte sa vie
C'est le journaliste sportif
Qui finit homme politique ou animateur festif
Les exemples en sont une légion
Sans le courage de cette corporation
Comme un relent de bonapartisme
Surtout en France, cette tranche de fascisme
Tout est maintenant mélangé
Pour que personne ne puisse s'y retrouver
Domination de la manipulation
Manipulation de la domination !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Faubert Patrice

Messages : 891
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum