Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Génétique de l'environnement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Génétique de l'environnement

Message  Faubert Patrice le Dim 5 Juil - 0:55

Si tout le monde
Courait le 100 mètre
En 9 s 58
Si tout le monde
Courait le 200 mètres
En 19 s 19
SI tout le monde
Marchait 50 kilomètres
En 3 h 32 min 33 s
Si tout le monde
Lançait le poids de 7,260 kg
A 23,12 mètres
Si tout le monde
Sautait à la perche
6,16 mètres
Certes, des records du monde, chez les hommes
Si tout le monde
Courait le 100 mètres
En 10 s 49
Si tout le monde
Courait le 200 mètres
En 21 s 34
Si tout le monde
Marchait le 20 kilomètres
En 1 h 24 min 38 s
Si tout le monde
Courait le marathon
En 2 h 15 min 25 s
Certes, des records du monde, chez les femmes
Si tout le monde gagnait ( créé en 1903 ) le Tour de France
Comme feu ( 1960 - 2010 ) Laurent Fignon
Si tout le monde perdait un Tour de France
Pour 8 petites secondes, comme feu Fignon
Qui disait fort justement
Comme l'aurait dit un biologiste des comportements
" Tout ce que j'ai fait dans ma carrière, c'était pour que l'on m'aime "
Le cancer rend parfois la lucidité amène !
Et bien, cela n'aurait plus rien de remarquable
Et bien, cela n'aurait plus rien d'admirable
Alors que le plus étonnant
C'est l'entraînement qu'il faut, c'est dément
Travailler sans cesse avec acharnement
Pour être aimé, il faut mériter les applaudissements !
C'est comme à l'usine
Parfois l'accident, la mauvaise mine
Et puis, là aussi, le contrôle
Toujours faire attention, pas drôle
Si tout le monde chantait
Comme par exemple feu ( 1873 - 1921 ) Enrico Caruso
Si tout le monde peignait
Comme par exemple feu ( 1881 - 1973 ) Pablo Picasso
Cela n'aurait plus rien de remarquable
Cela n'aurait plus rien d'admirable
Cela serait la norme
La hiérarchie n'a pas de forme
En vérité
Avec une morphologie adaptée
Qui peut d'ailleurs se moduler
Car les gènes s'activent en fonction de ce que l'on vit
De l'environnement, l'on ne peut faire fi
COMT/ met met, COMT/ val val ou MAOA
Peu importe, sur l'interaction, la génétique est d'accord, voilà !
Ou bien donc, avec une technique bien étudiée
Qui sans cesse doit se répéter
Tout être humain
Peut faire n'importe quoi
Peut entreprendre n'importe quoi
Certes, en sport
Il y a des dispositions
Comme le coeur et la vascularisation
Mais surtout la psychologie de la motivation
Certes, en art
Il y a des aptitudes
Le coup de pinceau, le coup de crayon
Les cordes vocales ou une autre raison
Mais surtout la psychologie de la motivation
Et surtout, toujours l'apprentissage
Travailler, travailler, répéter, répéter, avec rage
Tout être humain en vaut un autre
Pourtant, sous les applaudissements, l'on se vautre
Répéter le le même geste, le même trait
Afin qu'il devienne parfait
Et c'est donc toujours la répétition
Que finalement nous applaudissons
Toute performance exceptionnelle
C'est toi, moi, ils, eux, elles
C'est simplement ce que peut faire l'espèce humaine
Programmée pour, dans tel ou tel domaine
L'espèce humaine n'est pourtant pas si formidable
A part la recherche de dominance, rien de notable
Et quand nous payons notre loyer
Notre gaz ou notre électricité
Dans le pays où nous sommes nées/nés
Femmes ou hommes, personne ne peut-être oublié
Ou dans notre pays d'adoption
Nos sentiments nationalistes, nous montrons
Qu'on le veuille ou non
Dès qu'à l'économie d'un pays nous participons
Forcément, à la mouvance nationale, nous adhérons
Peu importe nos idées, le capital, nous le renforçons !
Comme les truands
Qui financèrent, grassement, les partis politiques
Tout le monde le sait, c'est devenu évident
3/7/1975, le juge feu ( 1923 - 1975 ) François Raynaud, est abattu
Le gang des lyonnais en fut
Et déjà le SAC ( service d'action civique ) en rut
De 1960 à 1981, police parallèle, cela sentait le Pasqua
Truands et hommes politiques
C'est l'éternel cirque
Pourtant, les trois tueurs
Furent connus de bonne heure
Robert Alfani
Michel Lamouret
Jean-Pierre Marin
Qui fut l'exécuteur, lui-même exécuté
Collusion entre truands et policiers
Le parti gaulliste majoritaire, il fallait financer
Fascisme du milieu
Milieu du fascisme
Truands et fascistes
Fascistes et truands
Gaullisme, SAC, CDR (Comité de défense de la République ) truands
Pour un attentat politique, conséquent
Il y en eut tant et tant
Pour cela, le capital n'est pas regardant
Et comme souvent
En 1992, l'affaire fut étouffée
Et le dossier fut archivé
Feu François Raynaud du syndicat de la magistrature
Fut par ce syndicat, abandonné, au fur et à mesure !
De nos jours, rien de changé
Même ( né en 1942 ) Michel Drucker
Le dit un jour à la télévision, sans que j'exagère
Mais c'est de plus grande habileté
Mais nonobstant, toujours des gens pour voter
Et voter, c'est comme cautionner
Pour des truands, pour des gangsters
Pour le monde politique si réactionnaire
Notre monde
Est un monde de permanent stress
Notre monde
Est un monde de permanente détresse
Qui s'inscrit dans tous les corps
C'est cela la seule vraie mort
De notre vivant, notre seul sort !
Comme les maladies tropicales
Comme donc les maladies virales
Elles sont le visage du capital
Elles se déplacent
Elles tracent
Le marché de l'économie
Copule partout à l'infini
Le capital est sans pays
Le capital est sans patrie
Il est de tous les pays
Il est de toutes les patries
Import/export
Il est dans tous les ports
Il est de tous les bords
Comme la femelle d'un certain moustique
Femelle venue des tropiques
Que n'importe qui, elle pique
Aucune race, du sang est du sang
Cette femelle le sait bien, c'est marrant !
Tout peut néanmoins changer très vite
En même temps, très vite
En même temps, écosphère émérite
Ainsi
Et pendant 5000 ans
Le Sahara fut vert, c'est étonnant
Oasis, de l'eau, des points d'eau
Des hommes robustes de deux mètres de haut
Poissons, girafes, hippopotames
Communication en tam-tam
Kiffiens puis Ténéréens
Surtout chasseurs pêcheurs, manger, il le faut bien
D'une époque l'autre, gens pacifiques
De la mort ritualisée, comme éthique
Des fleurs dans les tombes
Avec tristesse, l'on méditait sur les tombes
Mais de plus en plus, la vie est comme un bateau encalminé
De plus en plus
Toute vraie vie, est empêchée
Par la dictature politique, cette autorité
Truands, gangsters, fascistes, hommes et femmes politiques, imbroglio
Voilà la vie politique, cela n'est pas beau !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Faubert Patrice

Messages : 863
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum