Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Paraphysique de la plus-value

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paraphysique de la plus-value

Message  Faubert Patrice le Sam 3 Oct - 0:32

La désobéissance civile
Est au capitalisme, l'indispensable fil
C'est une bulle d'air
Pour le capital, un repère
La désobéissance civile
A le plus souvent des faux cils
Y scotchant une revendication réformiste
Pour freiner ainsi la folie capitaliste
C'est comme une régulation
Entre révolution et réaction
Pour le capitalisme, une perpétuelle oxygénation
A toutes les aberrations
Comme le fascisme, cette maladie mentale
Et tous les fous de Dieu, gens abominables
Comme tout ce qu'enfante le capital
Un peu comme la mode
Une sorte de code
Venant surtout d'Italie, de France, d'ailleurs
Tout un snobisme expertisé par des meneurs
Cela dit, la mode nous habille
Nous en sommes les pupilles
Femmes, garçons ou filles
Qu'on le veuille ou pas
Une dictature bien visible, n'est-ce pas ?
Nos façons de nous habiller
Nos façons de parler
La mode façonne nos mentalités
Nos façons de vivre et donc de penser
La mode vestimentaire
La mode alimentaire
La mode littéraire
La mode réactionnaire
Et même, hélas, la mode révolutionnaire
Ce qui n'a plus rien ainsi de vraiment révolutionnaire
Tout se reconfigure après les guerres
La pérennité, en somme, du monde réactionnaire !
Avec parfois des bavures
Avec parfois des ratures
Comme feu ( 1946 - 1997 ) Gianni Versace
Styliste italien, qui fut assassiné
De trop être jalousé
Par feu ( 1969 - 1997 )Andrew Cunanan
Tueur en série américain, forcément dérangé
Avant son arrestation, il préféra se suicider
Donc, les classes dominantes
Sont aussi les cultures dominantes
Pour régenter le monde, elles sont savantes
En art, en science, en musique, dans tout apprentissage
Elles font office de sage
En vérité
Tout un monde de beauté glacée
Et sans aucune personnalité
Qui dans le spectaculaire intégré, n'ont de cesse de parader
Mode d'emploi de la domination
Domination du mode d'emploi
Qui d'une procession l'autre, sait partout s'imposer !
Le capital est comme une tessiture
Tous les aspects continus d'une unique confiture
Fantasia de son image spéculaire
Qui fausse tous les imaginaires !
Comme en Catalogne, les catalanistes
Qui furent des partisans du colonialisme
L'image exacte d'un prétendu indépendantisme
Toujours en continuité du capitalisme
Depuis 1873, deux tendances
Finalement, une même mouvance
La républicaine, la catholique
Mais au centralisme étatique
Fragile accord d'une seule critique
Mais où sont passés les anarchistes de Barcelone ?
En 1936, ils étaient la révolution libertaire qui sonne
Mais
Tout régionalisme porte en lui
A moins d'une grosse goutte d'anarchie
Le corporatisme et le séparatisme
Et donc à long terme, le fascisme
A moins de fédéralisme libertaire
Mais alors
Contre l'étatisme et cela devient révolutionnaire !
Finalement, un clochard
Qui au système, le moins possible, prend part
Est bien plus subversif
Et l'exemple n'est pas exhaustif
Que le militant anar
Qui travaille, du système, à sa plus-value, à sa production
Bureau, usine, autre, cela n'est pas rare
Nous pouvons manifester
Contre le système
Mais tous les jours, de par nos activités
Nous renforçons le système
La contradiction nous aime
Du système, nous ne sommes que le problème
Mais jamais la vraie solution !
De toutes façons
Les diverses bourgeoisies sont expertes en récupération
Leurs agents, même pas secrets, s'entendent à la radio
En tous domaines, les bourgeoisies ont des lots
Dans tous les partis, toutes les organisations
Chefs et cheffesses, que nous voyons à la télévision
A la tête des mouvements de la fausse contestation
Pour éviter ainsi une vraie révolution
Maintenant en avance d'un coup, pour la grande confiscation !
Et ainsi
Tous les rapports inhumains sont considérés comme humains
Sont de rivalité, sont de compétition, c'est certain
Cela nous conditionne crétines et crétins
C'est notre drogue, il nous faut notre dose
Depuis des milliers d'années, aucune pause
La rançon de la notion de propriété, de compétitivité
La rançon aussi de la notion de normalité, de conformité
Rivaux et rivales
C'est là la loi du capital !
Avec son information inutile
Désinformation ou actualités futiles
De l'eau sur Mars ?
Et après ? le contraire eut été une farce
L'eau va, l'eau vient, elle s'évapore
Elle s'écoule lentement, rarement mais encore
En somme, comme dans le désert d'Atacama
Un effet d'annonce pour cacher un caca !
Comme Little Foot, australopithèque d'Afrique du Sud
3,67 millions d'années, et la politique du pays, on élude
Et puis, c'est à plus ou moins, 150.000 ans près
Il en va toujours ainsi, qui le sait ?
Sa classification se discute à ce qu'il paraît
Mais rien qu'en 1 an, tout se fait et se défait
Donc, en 150.000 ans, c'est une plaisanterie, non mais
Même, si ces temps restent différents mais proches, c'est un fait !
Bref
Alors que tout modernisme
S'habille à Pompéi, le seul vrai stylisme
Est le dégueulassement beau
Dans un monde où tout repose sur du faux
Où tout est dégueulassement bon
Où même la bouffe biologique est du bidon
Je voudrais
Un kg de poisson aux antibiotiques
Un kg de veau aux hormones
Tout à l'avenant, la nourriture si bonne
Les coquilles Saint-jacques si gastronomiques
Trempées dans l'eau, sans aucun goût
Du capital, la dernière roue
Et les fermes d'élevage
Des poissons qui ne sont pas sauvages
Et 2 kg de poisson
Pour nourrir 1kg de poisson
Cela peut devenir du poisson pané
8 millions de boîtes en France, chaque année
La publicité sait faire acheter
Des chutes de poisson, en vérité
Il y a de la bouffe pour riches
Il y a de la bouffe pour pauvres
Pour chaque classe sociale, tout est étudié
Et fausses appellations
Et fausses étiquettes, le commerce en infraction
Rien ne s'y perd, rien ne s'y crée
Tout y est transformé, et cela plaît
Comme les lambeaux de peaux
Cela est pour chats, chiens, nos animaux
Tout un système imaginé par des crapules
Qu'il faudrait liquider sans aucun préambule !
Le capital fabrique de la misère
Sa raison d'être, il en est le maire
En France, 2 sans domicile sur 5
Sont des femmes, la mauvaise bouffe, le mal dormir
A Paris, 17 douches municipales
Contre la misère, il fait peu, le capital
Cela n'est plus un secret
Car, celui de la fabrication pauvre, l'était
Et tant de dossiers secrets
Maintenant déclassifiés, rendus publics
Tous souvent très éclectiques
Comme en 1954/1955
Le fameux tunnel sous Berlin
Espionnage à qui serait le plus malin
Deux grandes puissances impérialistes
URSS, USA, aussi fascistes
Et donc, nulle part, aucun vrai démocrate ou vrai communiste
La peur de la guerre nucléaire
Les russes, au courant, laissaient faire
Anglais et américains
La main dans la main
Et déjà la CIA
Ce fascisme international, voilà
Mais l'espion anglais ( né en 1922 ) George Blake, était là
Remarquablement habile
Pour la Russie, il ne fut pas inutile
Fameux agent secret double
En échange, il ne voulut aucun rouble !
De nos jours sans aucune passion
De nos jours sans plus aucune conviction
Les gens n'ont plus rien dans la tête
Pour les divers fascismes, c'est la fête
Toujours réactualisée, la réaction jubile
Partout sa foule défile
Gauche, droite, extrême gauche, extrême droite
La pensée séparée est la pensée étroite
Elle défend faussement toutes les misères
Car elle est foncièrement réactionnaire
Avec toute une psychologie de pacotille
Faussement nouvelle, faussement bonne fille
Me traitant de toxique
Car dans vos figures, ma critique
Je ne suis pas un aigri
Simplement, l'organisation de notre société
Je la renie, je la maudis
Car de A à Z , il faut tout changer !


Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

Faubert Patrice

Messages : 960
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum