Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Paraphysique de la déchéance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Paraphysique de la déchéance

Message  Faubert Patrice le Jeu 14 Jan - 23:08

Presque ou tous les chants
Du moins, la plupart des chants
Sont guerriers ou militaires
Sont souvent de propagande, de guerre
Ainsi ( 1792 ) la Marseillaise
Et le moral des troupes lévite en baise
Cela devint l'hymne national français
Chaque camp politique se l'étant approprié, c'est un fait
Et aussi
Son chant de guerre dans chaque pays
En sport, c'est flagrant, il faut défendre sa patrie
Pour la Marseillaise
Moi, l'anationaliste, j'en parle à l'aise
Ce fut à l'origine
Quand la petite histoire se fait gamine
Le chant de guerre de l'armée du Rhin
Plus tard, escamoté de son côté vilain
Selon la façon de l'interpréter
Selon la façon de l'utiliser
Chant qui fut interdit
Par beaucoup de régimes politiques
Puis autorisé par beaucoup de régimes politiques
Dans son propre pays
Un chant souvent récupéré
Par différents régimes politiques
Dans son propre pays !
Et c'est en réalité
Ce qui est le plus souvent oublié
Un monarchiste modéré
Feu ( 1760 - 1836 ) Rouget de Lisle, qui sut l'inventer
Grâce à cela, à la guillotine, il put échapper
Au début, ce chant fut adopté par la bourgeoisie révolutionnaire
Ce sont surtout des marseillais qui la chantèrent
D'où son surnom de Marseillaise, peuchère
Chant patriotique
Chant politique
Toujours il fit polémique
En 1931
Il est en Espagne
En 1917
Il est en Russie
En 1973
Il est au Chili
Chant passe-partout
Une sorte de fourre-tout
C'est surtout toute une symbolique
S'adaptant à toutes les mimiques
Or, tout chant de guerre
Est forcément de la propagande militaire
Pour fortifier et flatter le nationalisme
La nation, la patrie, le pays, le fascisme !
Un peu comme le racisme
Qui est inhérent au nationalisme
Et aussi à l'antisémitisme et au sexisme
Tant de mamelles pour le fascisme
Comme en Amérique du Nord
Esclaves noirs, indiens, on leur fit un mauvais sort
Les blancs s'en servirent comme cobayes
Diverses expérimentations et vaccinations, de parfaits cobayes
La France aussi eut ses colonies
Et de tout cela, elle profita ainsi
Et à un moment de son histoire
Impossible de ne pas le croire
Chaque pays
Eut ses cobayes, ses esclaves, ses colonies
Des noirs, des indiens, des femmes, des enfants
Et même quelquefois des blancs
Bref, l'esclavage, de mauvais traitements
Et ce, pour toutes sortes de gens
Une science des corps serviles
Toujours aujourd'hui, mais en beaucoup plus subtil
Il y a maintenant des cobayes volontaires
Pour la recherche pharmaceutique, contre compensation pécuniaire
Porosité des échanges et des savoir-faire
Mais hélas, dans le tout réactionnaire
L'exploitation, l'utilisation, l'expérimentation de la misère !
Et à quoi bon, alors
Si à tous les âges de la vie
Le cerveau fabrique des nouveaux neurones
Si c'est toujours la réaction qui ronronne
Et encore faut-il bien se servir de son cerveau
Pour ne pas devenir totalement idiot
Et à quoi bon, ainsi
Si à tous les âges de la vie
De l'étonnante régénération cellulaire
Du cerveau, pour ne pas y voir clair
Environ 700 nouvelles cellules de notre hippocampe
Pour notre mémoire, chaque jour, une sacrée rampe
Mais de toutes façons
Chaque cerveau est façonné par les diverses opinions
Son environnement personnel en étant le maçon
Selon les époques, le cerveau eut plusieurs appellations
La grande pompe
La grande machine
Le grand standard
Le grand ordinateur
Un cerveau pourtant inachevé à la naissance
Et à chaque nouveau jour, une sorte d'obsolescence
Des circuits cérébraux codés par l'environnement
Et tout être humain en est inconscient
De la maturation au fil des années
Selon le conditionnement de la société
Et une engrammation socioculturelle pour nous contrôler !
Car la domination tire sur nos ficelles
Nous en sommes les pantins, son réel
L'information d'hier
Est comme celle d'aujourd'hui
L'information d'aujourd'hui
Est comme celle d'hier
Toujours des faits divers
Toujours diverses guerres
Toujours diverses misères
De l'individu à la société
De la société à l'individu
Et c'est ainsi
Que parut dans le " Journal officiel "

" Est déchu de la nationalité française à dater
du 2 août 1940, monsieur de Gaule ( Charles-André-Joseph-Marie )
né le 22 novembre 1890 à Lille ( Nord ), s'étant rendu à l'étranger
sans ordre de mission régulier "

Fait à Vichy, le 8 décembre 1940

Et d'un temps l'autre du même évènement
Revoilà la déchéance de nationalité
Pour d'autres groupes, d'autres gens
Certes, diverses raisons, il y a du décadré
Pas étonnant, si aux élections régionales
2015, en France, 51,5 pour le " Font national "
Policiers et militaires, l'extrême droite du capital
Ils ont voté, et puis après ?
Policiers et militaires, 51,5 pour cent, c'est un fait
Mais finalement, c'est normal
Ce sont des mercenaires du capital
C'est l'électorat logique du " Front national "
Pas seulement les employés et ouvriers
Tant les femmes que les hommes, c'est partagé
Quand le désespoir n'est pas informé
Pour sa tyrannie, il peut voter
Et puis
En France ou ailleurs
Les droites sont à l'heure
Toute élection se gagne sur la droite
Et de toutes façons, il n'y a que des droites !
C'est une terrifiante constatation
Surtout pour la nouvelle génération
Qui assure au capital sa régénération
De ce fait, c'est toujours la confusion
Il y a beaucoup de divers partis
Mais pour un seul et même dit
Il y a beaucoup d'organisations
Mais aucune ne veut une vraie révolution
Pour abolir l'argent, pour abolir l'armée, pour abolir la hiérarchie
Pour abolir l'Etat, pour abolir les classes sociales, pour l'anarchie
Et dans la confusion
Se renforce toujours la réaction
Surtout l'extrême droite du capital
C'est l'historique du grand banal
Chômage, misère, corruption, abêtissement
Police, armée, réaction, tyran
Anarchie ou barbarie
Révolution sociale intégrale ou tyrannie !
Car nous passons nos vies
Dans un perpétuel gâchis
De toute une impressionnante paperasserie
Quand toute vie est de la bureaucratie
Il faut remplir des papiers
Pour avoir le droit d'exister
Sinon, il n'y a plus qu'à crever
Sécurité sociale, emploi, logement
Pour l'école, l'université, et tout est à l'avenant
Toujours remplir des papiers
Quelque chose, toujours, il faut prouver
C'est plus facile
De tuer 12 jeunes Kurdes de 18 à 25 ans
Assassinés par des fascistes, par des déments
Des civils tués par balles
Mais avec la police turque, c'est banal
Et cela se passe en ce moment
Dans ce monde totalement aberrant
Avec aussi toute une fausse contestation
Qui s'invite sur les plateaux de télévision
Elle peut se déguiser en gauchiste
Mais sous le masque, c'est toujours le capitaliste
De Canal plus à Canal moins
C'est le plus souvent aussi crétin
Avec Bolloré, ou du plus malin
L'esprit critique reste forcément sur sa faim !
Les gens sont comme des enfants
Et comme figure paternel, il y a le tyran
Et ils sont toujours bernés par les dominantes et les dominants
Quand le spectacle de la contestation
N'est que le spectacle de la domination
Qui se fait passer pour de la contestation
La contestation de la domination
N'est pas la domination sur la contestation
Le monde est si pourri
Que cela permet tous les jeux de la loterie
Et c'est le Powerball, Euro Millions américain
Et son jackpot, le plus gros lot de l'histoire
Qui eut lieu le 13 janvier 2016, on peut le croire
1,5 milliard de dollars comme gain
Mais seulement une probabilité
Sur 292 201 338 de gagner
Et aussi 246 fois plus, dans l'ordre des probabilités
Pour qui joue, par la foudre, d'être frappé
Toute illusion appauvrit
Toute prise de conscience enrichit
Et maintenant à la télévision du capital
La fausse contestation s'invite et y devient banale
Un sous-gauchisme télévisé
Pour de la révolution, justement, ne pas parler
Mais c'est logique, c'est la chaîne de Bolloré
Ou d'autres propriétaires des radios et des télés
Ainsi, pérorer de subversion
Pour mieux la dénaturer, la récupérer, c'est cela la télévision
Les bourgeoisies aiment les salons
Animés par des experts en récupération !


Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "




Faubert Patrice

Messages : 960
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum