Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Une maîtresse algérienne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une maîtresse algérienne

Message  Faubert Patrice le Lun 3 Avr - 23:18


J'avais mis mon nez
Dans son délicieux sexe
Sans que cela la vexe
Et sans gêne, j'avais reniflé
Les saveurs poivrées de sa fente
Oh ! comme elle me hante
J'avais bu tous ses jus
J'avais humé toutes ses odeurs
J'avais sucé tout ce que je pus
Je m'étais imprégné de ses saveurs
J'avais pris mon pied
Mais, je lui fis honneur
J'avais mangé des oeufs
Au plat, sur son ventre
Et encore mieux
De la confiture dans son antre
Pour m'en repaître à jamais
Comme celui, qui de la chose, sait
J'avais mis mon nez
Dans ses petites affaires
Sans aucune manière
J'avais mis ma bouche rusée
Sur ses exquises trouées
Je l'avais toute bue
Bien avalée toute crue
Puis empalée elle fut
Ce qui calma mon rut
Puis un jour, pour un aspirateur
Qui n'était pas de grande vigueur
Nous nous disputâmes, fort vigoureusement
Et nous nous séparâmes, sans attendrissement
Et je me convainquis que l'harmonie sexuelle
Ne rime pas toujours, avec la concorde idéelle

Patrice Faubert (1995) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

Faubert Patrice

Messages : 928
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum