Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Les neurones miroirs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les neurones miroirs

Message  Faubert Patrice le Dim 4 Juin - 5:25

" Darwin n'a pas été le premier à penser que l'évolution transforme
les êtres vivants, mais il a été celui qui en a apporté l'explication la
plus poussée et la plus étayée d'exemples. "

Marc Giraud ( Darwin c'est tout bête ! ) Ed: Robert Laffont

Les neurones miroirs
Découverts en 1996, ce réservoir
A toutes les suggestions
A toutes les imitations
C'est du cannibalisme psychologique
Sauf pour l'autisme non mimétique
Les animaux non humains
En ce domaine aussi, sont nos cousins
Encore un cerveau
Dans tous les cerveaux
A tous les étages de l'encéphale
A tous les âges de l'encéphale
Tu me sers la main
Je te serre la main
Tu me donnes un coup de poing
Je te donne un coup de poing
Comme jadis, un concours de sosies
De feu ( 1889-1977 ) Chaplin Charlie
Où il fut classé troisième, deux autres furent devant lui !
Autre nom de l'apprentissage
Autre nom du même adage
Et toujours feu ( 1914-1995 ) Henri Laborit
Que l'on copie, que l'on oublie
Sans de lui, avoir le souci !
Et l'on nous ressort des placards
Le désir mimétique de ( né en 1923 ) René Girard
L'on ne désire pas une femme
L'on a envie d'une femme
On nous la montre, c'est une envie
Le désir c'est l'imaginaire, du vrai art
Mais la philosophie
Ne rime pas vraiment avec biologie !
Tout s'accommode à toutes les sauces
Comme l'ocytocine
L'hormone du plaisir, de l'amour
Comme la dopamine
Pour le bien-être toujours
Mais l'hormonal
Est sous la contrainte du tout va mal
Sous la dictature de l'organisation sociale
Les hormones mettent en relation
Tout ce que nous vivons
Tous les vecteurs et facteurs
Tant intérieurs qu'extérieurs, de toute relation !
Pour qui aime le film documentaire
La chaîne LCP Public Sénat, peut plaire
Comme " Lutter... ici et maintenant "
De l'histoire politique et sociale d'avant
Je pourrais même m'y voir
Lors des manifestations de l'espoir
Comme cette banderole clandestine
D'une amitié maligne
Tout à fait mutine
De fenêtre à fenêtre, ô cousines
Un premier mai 1977 ou approchant
Comme ce fut marrant
Et les staliniens de la CGT
Comme les flics, leurs alliés
En restèrent la bouche bée
" Fête de l'aliénation "
La gauche et l'extrême gauche du capital
De leur morgue, firent entendre leur râle
Joyeux souvenir face à cette horde fatale !
Oui, pouvoir diriger ses rêves
Est une grande faveur
Pour que toutes les oppressions crèvent
Faire l'amour à toutes les heures
Avec qui l'on veut
Et quand on le veut
Construire et défaire les mondes
Là où aucune pensée ne féconde
Et puis toutes nos classifications
Et puis toutes nos définitions
Qui nous amenuisent
Qui nous réduisent
Qui nous figent !
Ouvrier, employé, cadre, savant
Artiste, philosophe, écrivain, artisan
Grand, petit, triste, joyeux
Idiot, intelligent, courageux, peureux
Faible, fort, militant, astucieux
Laid, beau, lent, curieux
Rapide, doué, retardé, charmant
Ceci, cela, sensé, dément
Derrière les barreaux
De la prison de tous les mots !
Au masculin et au féminin
Car le langage ne le permet point
Toutes les nationalités
Sont là pour nous séparer
L'être humain
N'est ni de tel ou tel pays
La planète Terre est sa seule patrie
La planète Terre est sa seule mie !
Certes
Ils ou elles peuvent parler telle ou telle langue
Mais, c'est la planète Terre qui les tangue !
Comme horrible digression
Pourtant la masturbation
Hélas pas assez répandue
Car pour la santé, cela est très bon
Avec ou sans l'absence d'un cul !
L'énergie sexuelle
Ne disparaît qu'avec la mort
Mais la morale lui fait un sort
La sexologie le sait, c'est naturel
Se masturber, pour l'équilibre, pour le sommeil
Et la prostate à bon port !
Mais les diverses cultures sont là pour nous séparer
Et avec tout le monde, l'on ne peut discuter
Comme aussi avec la monnaie
Sang du monde, séparation s'il en est !
Et US GO HOME, c'est pas pour demain
87 pour cent des transaction financières
Se font en dollars sur la planète Terre
C'est dans notre espace mental
Qu'il faut voyager, pas ailleurs
Comètes, astéroïdes, sondes, n'ont aucune valeur
Pour ceux et celles, qui sur la Terre, vivent mal !
Les êtres humains
Ne se sont jamais rencontrés
Depuis l'apparition de la notion de propriété
Ils et elles se sont toujours bagarrés !
Technocrates, bureaucrates, banquiers
Religieux, idéologues, toutes les compétitivités
Sont le tombeau de l'humanité !
Et où on est dedans
Ou on fiche le camp
Dans l'imaginaire, son seul temps !
Car partout sur la Terre, se lit
Le triomphe de toutes les bourgeoisies
Et de l'érudition sans aucune vie !
La création
Cela n'est pas la science
Cela n'est pas l'art, la peinture, la poésie
Cela n'est pas la musique, la technologie
Cela n'est pas un lexique ou l'industrie
Cela n'est pas du sport ou de la philosophie
C'est l'aliénation de la création
Qui est l'aliénation de la création
C'est l'import-export de la souffrance
Toutes les stases sexuelles qui dansent
La création sans imagination
Est sans imagination pour la création
La création n'est jamais en représentation !

Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiwaway.fr "


Faubert Patrice

Messages : 894
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum