Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Biomorphisme anéchoïque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Biomorphisme anéchoïque

Message  Faubert Patrice le Sam 15 Juil - 2:46

Natzweiler-Struthof
Près de Strasbourg, avec voix off
De 1942 à 1944
Camp d'extermination en France
Pour les médecins nazis, seule romance
Des expérimentations médicales
Cobayes humains, pas le moindre autre animal
Et en toute impunité
Des médecins nazis jamais jugés
Pas étonnant, le monde est maintenant normalisé, nazifié
Ahnenerbe, en 1935, organisme fondé
Criminels savants
Savants criminels
Au service du nazisme
Au service du capitalisme
Sous la direction de feu Himmler
Aujourd'hui, d'autres mains de fer
Psychopathes au firmament génocidaire
Au capital, c'est tout un frigidaire
Donc, pas si différents
Des racistes américains blancs
Assassinant ou lynchant, ou tabassant
Des Afro-Américains, forcément
Ainsi :
Rodney King
Latasha Harlins
D'autres, de la bêtise, sur le ring
Assassinés par l'américain dit moyen
Le nazi peut ne pas se dire nazi
D'autres temps, d'autres pays !
Les bourgeoisies
Sont devenues subtilement nazies
En imposant un style de vie
Aux bourgeoisies
Le capital laisse, le divertissement, les arts
Quant à la vieille aristocratie
Le capital lui laisse les armes
Pour y trouver son compte , y trouver sa part
Les de, chefs des armées
Les de, chefs de bureaux
En France, un classique obstiné
Toute une collusion d'idiots
Ainsi
Le tueur de l'hyper Cacher de Vincennes
Tout un processus de refoulement et de haine
Fut armé par un indicateur d'extrême droite du capital
Du fanatique religieux Amedy Coulibaly
Au Claude Hermant, informateur, donc, de la gendarmerie
Et tout fonctionne ainsi
Petit exemple où tout est dit
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Ne peut à personne faire la vie belle
Ou alors dans une poubelle
Car tout y est putain
Tout y est maquereau, tout y est vilain
Où le stalinien traite l'autre de stalinien
Où le nazi traite l'autre de nazi
Où le fasciste traite l'autre de fasciste
Où le capitaliste traite l'autre de capitaliste
De bourgeois, de racaille, de ceci ou de cela
L'imaginaire de tous les cas
Et bien évidemment, personne n'y comprend plus rien !
Vraiment
Les nazis ont fait des petits
Le monde est une chambre à gaz, c'est ainsi
De ce fait, c'est aussi
Air ambiant, air pollué
Comme binôme de parfaite égalité
En 2013, 2,9 millions de personnes tuées
Dans le monde, comme la guerre toujours continuée
Et si l'on veut y ajouter
La pollution dans les foyers
Utilisation de combustibles solides pour se chauffer
Ou simplement pour cuisiner
Alors, c'est à 5,5 millions de morts, que le nombre peut s'élever
Et aussi :
Toutes les maladies cardiovasculaires
Toutes les maladies pulmonaires
Des poumons, des cancers
Toutes les gabegies, pour les traire
Personne ne semblant trop y croire
Une force d'inertie sans précédent
Tendre le cou au tranchant
Le capital est une pièce anéchoïque
Chaque personne en devient sourde
Où tout s'architecture en bourde
Le bruit du capital
Est en fait un terrifiant silence
Où ne peut se faire aucune résilience
Où dans le sang, ne circule que de la démence !
Alors
Que chaque être humain
Devient l'ennemi de tout être humain
Où toute vie est une vie d'isolement
Dans la solitude, comme entourée de gens
La maîtrise des matériaux conducteurs
Devenant des isolants, la future terreur
Neuromorphique serait le prochain ordinateur
Le neurone naturel
Le neurone artificiel
Alors
Que dans la même unité de temps
Hyper réactionnaire est l'esprit du temps
Si l'on considère, reculant dans le temps
En 1946-1947, " Le Libertaire "
De la " Fédération Anarchiste ", première manière
Tirait donc à 100.000 exemplaires
Certes, c'était pas si révolutionnaire
L'on recule, l'on recule, l'on recule
C'est de plus en plus ridicule
Vite, de putain du capital, que je l'encule
Qui veut être la cheffesse , qui veut être le chef
Une balle, une rafale
Qui veut dominer
Une balle, une rafale
Qui veut commander
Une balle, une rafale
Qui veut se soumettre
Une balle, une rafale
Le monde entier est une impasse
L'anarchie, ou bien tout, de plus en plus dégueulasse !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "




Faubert Patrice

Messages : 881
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum