Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Le génocide anarchiste, génocide non reconnu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le génocide anarchiste, génocide non reconnu

Message  Faubert Patrice le Sam 9 Sep - 20:40

Un génocide inconnu
Un génocide méconnu
Celui de millions d'anarchistes
Dans tous les pays, des listes
Des Sacco et des Vanzetti
Jamais, cela ne finit
Car
Pour tous les fascistes rouges
Des staliniens et des gauchistes
Car
Pour tous les fascistes bruns
Des nazis et des nationalistes
Car
Pour les démocraties du capital
Au service de l'organisation du fascisme libéral
Le capital n'a qu'un seul ennemi
C'est bien évidemment, l'anarchie
Voilà pourquoi
Elle est si diffamée
Voilà pourquoi
Elle est sans cesse exterminée
Hypersociété
Hyper-parentalité
Tout y est aberré
Tout y est surveillé
Tout y est retourné
Tout y est falsifié
Société drone
Société hélicoptère
Société curling
Parentalité drone
Parentalité hélicoptère
Parentalité curling
Reproduction de la société réactionnaire !
Alors que déjà
Encore un terrifiant constat
Huit enfants sur dix
Avec un zéro ou avec un dix
Devront, pour avoir le même statut
Que leurs parents, qui l'eût cru ?
Faire trois ans d'études en plus
La vie avec de moins en moins de bonus
Tout ceci est vérifiable
Contre votre aigreur, car je suis fiable
Ici, aucune des habituelles jérémiades
Ici, aucune des habituelles rodomontades
Ainsi
Il y aurait des génocides présentables
Que des convives s'y mettent à table
Dans les livres d'histoire, des génocides fréquentables
D'autres
Génocide arménien, génocide anarchiste, moins admirables
Celui des anarchistes, presque comme une fable
Alors
Que tous les progrès sociaux
Sont le fait des anarchistes
Hélas, le peuple est devenu idiot
Conditionné par toute la propagande capitaliste
Et tout est devenu de la propagande capitaliste
Plus rien ne veut rien dire
Nous sommes si peu à le dire
Nous sommes si peu à l'écrire
Disparition de l'espèce humaine en point de mire !
Avoir la force d'un yéniche
De la dialectique qui casse les niches
Avec nos mémoires du plaisir
De nos si pauvres loisirs
Tabac, alcool, les opiacés
Drogues de plus en plus diversifiées
Sexer ou les séries télévisées
Il n'y a pas que la messe
Pour nous tenir en laisse
Il n'y a pas que le football
Pour crétiniser les populations, pas de bol
Tout fait ivresse
Quand tout est détresse
Des gens de plus en plus abrutis
Des gens de plus en plus soumis
Comme aussi dans les manifestations
Et cela vous donnerait des leçons
Jeunes gauchistes en recherche de domination
Ne voulant en fait, aucune vraie révolution
Cela prend même des airs libertaires
Mais hélas, ce ne sont que des airs
Et puis, chaque corporation
Qui ne défend que sa corporation
Son syndicat, son groupe, son parti, son organisation
Toute une contre-révolution
Qui sait-on jamais
Est déjà là en prévention
Il s'agit de contrôler la population
L'examen est passé avec mention !
Pas étonnant
Si je suis censuré sur tant de sites
Dire la vérité, est chez moi, un rite
Voilà bien un grand mérite
Après tout, l'arbre est dans la graine
Aucune vérité n'est vaine
Et les arbres aussi
Savent voyager à travers les océans
Mais pour la nature, c'est déjà fini
Ainsi, pour reconstituer une forêt tropicale
Dans l'inexorable marche du capital
Il faut au moins sept cents ans
Et oui, dame nature prend son temps
Comme le ficus watkinsiana ou figuier étrangleur
Qui petit à petit, heure après heure
Peut étrangler, enserrer, d'autres arbres concurrents
Pour la lumière, un combat patient
Donc, de plus en plus
Il faudra s'adapter à un monde parfaitement monstrueux
Les futurs moi, toi, ils, elles, eux
Il ne restera que les pires personnes
Les plus horribles, les plus infectes, les plus connes
S'éliminant d'elles-mêmes, les bonnes
De ce fait, après le génocide inconnu
De ce fait, après le génocide non reconnu
Jusqu'à la lie, la honte est bue
Forcément, de moins en moins d'anarchistes
Forcément, de plus en plus de fascistes
Ne sachant même pas qu'ils sont des fascistes
Il y en a de toutes sortes
L'air du temps les porte
Dans toutes les familles, dans tous les gouvernements
Avec le génocide anarchiste, forcément !

Patrice Faubert ( 2017 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


Faubert Patrice

Messages : 924
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum