Connexion

Récupérer mon mot de passe

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 25 le Dim 18 Jan - 6:18
Flux RSS


Yahoo! 
MSN 
AOL 
Netvibes 
Bloglines 


Poème choisi

Une maîtresse ariegeoise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une maîtresse ariegeoise

Message  Faubert Patrice le Jeu 6 Avr - 22:38

Tous les soirs, avec application
Comme des forcenés, nous nous pompions
C'était la fête de l'organe
Elle aspirait ma banane
Et de mes lèvres, son clitoris, qui se pavane
L'on ne pouvait y échapper
L'on ne pouvait se défiler
Cela était un rituel
Comme un sacrement pour elle
C'était l'orgasme de pleine montagne
Qui résonnait de village en village
Dans des paysages sans âge
Où jamais, l'on ne se magne
Dehors, encore, en des endroits désertés
Où nous nagions en toute nudité
Et nous nous pompions
Quand le soleil osait briller
C'était la fête de l'organe
Elle aspirait ma banane
Et de mes lèvres, son clitoris qui se damne
Cela était un rituel
Comme un sacrement pour elle

Patrice Faubert (2002) pouète, puète, peuète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

Faubert Patrice

Messages : 863
Date d'inscription : 14/09/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum